Votre panier
Langue
Français
Recherche


Katana anciens - Pièces uniques


Tachi - Oshu Ju Kanesada 

4 500.00 €

Quantité  
  










Tachi - Oshu Ju Kanesada "奥州住兼定"
Periode Edo (17ème s.) - Ecole Aizu Kanesada

Poids Total
1.316 kg
Poids sans saya
1.029 kg
Poids Lame nue
0.688kg
Longueur Totale
Lame nue (Toshin)
88.1 cm
Nagasa
69.1 cm
Longueur Tsuka
27 cm avec Kobuto Gane
Sori (courbure)
2.06 cm
Longueur Kissaki
3.65 cm
Moto Haba
2.82 cm
Saki Haba
2.07 cm
Moto Kasane
            A= 0.65 cm
            B = 0.66 cm
Mesures Moto & Saki Kasane
Saki Kasane
            A= 0.42 cm
            B = 0.42 cm
Courbure
Koshi-zori
(Courbure sur le premier tiers de la lame)
Type Kissaki
Chū Kissaki (longueur Moyenne)
Structure de lame
Shinogi zukuri (vue de coupe en diamant)
Funbari léger (largeur de la lame s'agrandissant à la base)
Mune
Iori mune (Triangulaire) au départ de la lame
puis Maru Mune (arrondi) à partir de la courbure
Hamon
Nie Deki Gunome Hamon (Vagues courtes régulières)
Hada
Ko Itame (dessin de veines de bois très serrées)
Boshi
Hakikake Boshi
(motif 'brossé', comme au passage d'un balai dans le sable)
Nakago
Nakago Ubu (d'origine), Katana Ura Omote (porté en Tachi),
signé "奥州住兼定" Oshu Ju Kanesada,
1 Mekugi Ana, Forme Futsu Gata,
Extrémité en Iri Yama Gata Jiri (V dissymétrique),
Yasurime Ō Sujikai (coups de lime obliques très inclinés)
Saya
Saya Laquée rouge brillante, Poids 287g, Longueur 76.5cm, avec tressage (Saya Ito) vert en soie sur brocart de soie brun.
Montage Tachi complet avec motifs de liserés :
Amaoi longues, Kuchigane, Shiba Biki,
Seme Gane et Saya Jiri à 4 anneaux.
Tsuka
&
Tosogu

(Tsuba,
Menuki,
Fuchi Kashira)
- Tsuka avec tressage Hineri Maki vert en soie
avec Menuki motif Dragon (Ryu) intégrés dans le tressage
Same en galuchat blanc, 1 seul Mekugi.

- Tsuba signée "Yamashiro Kuni Fushimi Ju Kaneiye"
山城国伏見住兼家
Époque fin Muromachi - mi XVIème siècle, de forme Mokko Gata (quadrilobée) avec lobes en forme d'oreilles, bordure relevée de type Suki Dashi.
Présence de Kogatana et Kogai Hitsu Ana.
Dimensions Tsuba : 8.35cm x 7.78cm, épaisseur 3.5cm, poids 132g.
Motif de pêcheur dans une barque avec Pagode dans les montagnes au fond.

- Habaki (19g) en cuivre doré, Motifs Kirijiri (traits horizontaux)

- Grands Menuki en bronze laitoné et patiné, motif de dragon (Ryu) Longueur Menuki 8cm

- Fuchi et Kashira (Kabutogane) avec motifs de liserés
Étude
et
Avis de l'Équipe
Historique des Kanesada
Ce forgeron, Kanesada, fait partie de la lignée Aizu Kanesada qui comporte 11 générations.
Initialement issue de la branche des Kanesada de Mino, la branche Aizu Kanesada s'est développée sur la province de Mutsu aussi appelé 'Oshu ' (aujourd'hui la province de Fukushima).
De par la graphologie du Kanji Sada, il s'agit ici d'une réalisation de la troisième génération de Aizu Kanesada, au début de la période Edo.

La lignée Kanesada de Mino (l'origine des Kanesada) remonte à l'ère Bunmei- (文明, 1469-1487) avec la 1ère génération aussi appelée Oya Kanesada, fondateur de la branche principale Kanesada de Seki.
Il avait le titre honorifique « Shinano No Kami » et l'autorisation de graver le chrysanthème (l'emblème impérial) sur le Nakago. Son origine n'est pas sûre, certains disent qu'il est le fils de Kanenaga, d'autres, le fils de Kanetsune… et il est aussi répertorié comme fils de Shichiro Kyu'a de l'école Nara mais cette dernière supposition est largement remis en cause d'un point de vue chronologique. Il forgeait principalement à la mode Yamato, avec lignes de trempe en Hoso-Suguha et Chu-Suguha.

La 2nde génération Kanesada, aussi appelé No Sada, forgea de 1492 à 1528. Il était très fameux, vécut près 111 ans et reçut le titre honorifique de « Izami No Kami ». Il est venu de la province de Kai pour Seki où il devint l'étudiant de la 1ère génération Kanesada qui l'adopta. Jusqu'en 1502, il gravait « Sada » de façon classique avec le Kanji 定. A partir de cette date, il exécuta le caractère « Sada » avec le Kanji « No » (之), ce qui lui valut le surnom de No-Sada.
La 3ème génération Kanesada. était active de 1521 à 1558. Il fût adopté par la 2nde génération Kanesada. Il signait le kanji sada avec le caractère « Hiki », (疋) ce qui lui valut le surnom de « Hiki-Sada ». Il reçut aussi le titre honorifique « Izumi No Kami » mais il n'existe aucune lame comportant son titre dans la signature.

A partir de cette période, de nombreux forgerons portèrent le nom de Kanesada, dans les écoles Tokuei, Nara, mais aussi les branches de Mino, Akasaka et Kiyomizu. Ce qui nous intéresse est la lignée issue de Seki et qui s'installa en Iwashiro (Mutsu/Oshu) : les Aizu Kanesada.

1ère génération Aizu Kanesada, 4ème génération Mino Kanesada et fils de la 3ème génération. Il était actif de 1560 à 1570. Embauché la 2ème année de Kôji (弘治, 1556) par la famille Ashina (蘆名), et ayant déménagé dans la province de Aizu, au nord la Région Ôshû. Joignant le groupe Oshu Aizu, Il fonda la lignée Aizu Kanesada. C'est à partir de cette génération que l'on distingue la branche Aizu-Kanesada de la branche Kanesada de Mino. Ces caractéristiques de forge étaient du style Sue-Seki, principalement Gunome-Midare avec Togariba et signait « OshuJuKanesada ».
2ème génération Aizu Kanesada et 5ème génération Mino Kanesada, signait « OshuJuKanesadaSaku» et  «OshuAizu-juTsunafusa». Il était actif à partir de l'ère Keicho (1596-1615) et travailla pour la famille Gamo qui reçut la province d'Aizu en 1590, après que Date ait conquis une grande partie du Oshu. Une fois seigneur, Gamo Hideyuki ordonna à Kanesada de changer de nom en Tsunafusa en 1627 mais la lignée continua à utiliser le nom de Kanesada. Il mourut en 1637, ce qui signifie qu'il fut témoin du passage de la période Koto à la période Shinto.
3ème génération Aizu Kanesada et 6ème génération Mino Kanesada. Il forgea à partir de l'ère Kan'ei (1624-1644) et signait « OshuJuKanesada » et «  OshuAizu-JuKanesadaSaku ».
4ème génération Aizu Kanesada et 7ème génération Mino Kanesada. Il forgea à partir de l'ère Maireki (1655-1658) et Il signait « OshuAizu-juKanesada ».
5ème génération Aizu Kanesada et 8ème génération Mino Kanesada, période active 1661-1704, signait « Oshu Ju Kanesada » et vivait en Iwashiro. Il reçut le titre d'honneur « Omi No Daijo » (OmiDaijo Fujiwara Kanesada) en 1688. Kanesada travaillait pour la famille Hoshina à partir de 1666, celle-ci étant devenu Daimyo du fief Aizu en 1643. En 1707, il entra dans les ordres religieux et signa « KanesadaNyudo » (OshuAizuJuOmiDaijo Fujiwara KanesadaNyudo). Il mourut en 1713.

A cette date, il est important de notifier l'apparition de la lignée Kunisada, frère de la 5ème génération Kanesada. Il y eut que 2 génération de Kunisada qui reçurent chacune le titre de « Kawachi No Daijo ». Ils étaient respectivement actifs durant les ères Kan'ei (1624-1644) et Kanbun (1661-1673).

Avis de l’Équipe :
Cette lame montée en Tachi est une très belle pièce historique issue d'une des lignée de forgerons les plus réputées des provinces de Mino et Aiju (lignée Aizu Kanesada). Elle mériterait tout de même un léger polissage (les lignes des shinogi et du mune sont un peu fatiguée) pour les remettre en forme. Son montage lui donne un aspect médiéval et ancien dans la lignée de l'esprit du japon du XIIIème siècle.



Page en favoris
  Retour

Le Magasin
Le

Magasin

Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne



Croix Rouge

 référencer son site e-commerce