Langue
Français



Wakizashi anciens - Pièces uniques


Wakizashi - Mumei Bizen Shirasaya 

2 600.00 €

Quantité  
  











Wakizashi - Mumei Bizen Shirasaya "備前"
Shinto - XVIIème siècle


Poids Total0.773 kg
Poids sans saya0.562 kg
Poids Lame nue0.479 kg
Longueur Totale Lame nue (Toshin)64 cm
Nagasa
51.5 cm
Longueur Tsuka 16.3 cm
Sori (courbure)
0.9 cm
Longueur Kissaki
3.15 cm
Moto Haba
2.8 cm
Saki Haba
1.9 cm
Moto Kasane
            A= 0.7 cm
            B = 0.73 cm
Mesures Moto & Saki Kasane
Saki Kasane
            A= 0.41 cm
            B = 0.45 cm
Courbure
Torii zori (Courbure Centrale)
Type Kissaki
Chū Kissaki (Longueur moyenne)
Structure de la Lame
Shinogi zukuri (vue de coupe en diamant)
Mune
Iori mune (Triangulaire)
Hamon
Choji Midare / Kagunome avec Yeux et pinces de Crabe (Kani to Tsume)
Hada
Itame, Ko Mokune, et Masame dans le Shinogi
Boshi
Ko-Maru (retour arrondi en petit cercle)
Nakago
Longueur de 12.4cm, Ubu (d'origine), 1 Mekugi Ana, Forme Futsu Gata, extrémité Ha Agari Kurijiri, Mumei (non signé)
Saya
Shirasaya de 209g, d'une longueur de 60.7cm
Tsuka
&
Tosogu

(Tsuba, Menuki,
Fuchi Kashira)
- Tsuka de 58g en Shirasaya, d'une longueur de 16.3cm, 1 Mekugi Ana avec corne.

- Mekugi en bambou

- Habaki de 21g en cuivre en relief en traits obliques de type Neko Gaki (griffes de chat)
Étude
et
Avis de l'Équipe
Très belle lame sans défaut de forge, Hamon typique de la région de Bizen. Lame peu courbée assez épaisse.
La particularité des Yeux de crabe et Pinces de crabe dans le Hamon en font une lame très intéressante.

Bizen , particularités : Une particularité essentielle de ces forges de Bizen provient de d'un élément local, l'acier appelé « Tetsu Bizen » (Acier de Bizen) qui était particulièrement pur et de haute qualité. Le sable y était aussi abondant car proche de la mer. Aussi les rivières Asahigawa et Yoshigawa, très pures, alimentaient les forges. Et enfin les forêts environnantes très boisées approvisionnaient les fours en charbon.  Tous ces facteurs et sa situation géographique, sur la grande route du « Sanyodo », en ont fait un haut lieu de forge aux conditions idéales.
La tradition "Bizen Den", commencée à la période Heian, est la plus renommée des 5 traditions de forge japonaise, ayant le plus grand nombre de forgerons illustres. On pense notamment à Tomonari qui a inspiré Masamune.



Page en favoris
  Retour

 référencer son site e-commerce