Langue
Français

Accueil > Katana & autres 刀 > Wakizashi anciens - Pièces uniques > Wakizashi - Mumei Bishu Osafune Katsumitsu - Vendu


Wakizashi anciens - Pièces uniques


Wakizashi - Mumei Bishu Osafune Katsumitsu - Vendu 


Vendu

Vendu
  











Wakizashi - Mumei "Bishu Osafune Katsumitsu" "勝光"
Fin Koto - XV - XVIème siècle


Poids Total0.591 kg
Poids sans saya0.445 kg
Poids Lame nue0.260 kg
Longueur Totale Lame nue (Toshin)46.2 cm
Nagasa
33.8 cm
Longueur Tsuka 15.52 cm
Sori (courbure)
1.2 cm
Longueur Kissaki

Moto Haba
2.8 cm
Saki Haba
1.3 cm
Moto Kasane
            A= 0.41 cm
            B = 0.55 cm
Mesures Moto & Saki Kasane
Saki Kasane
            A= 0.30 cm
            B = 0.35 cm
Courbure
Bizen / Koshi Zori
Type Kissaki

Structure de la Lame
Shobu Zukuri (Sans Yokote) " Feuille d'Iris"
Mune
Iori mune (Triangulaire) Très fin
Hamon
Gunome Midareba avec Kinsuji et Sunegashi, Nioi et Ko-Nie
Hada
Ko-Itame et Ko-Mokume
Boshi
Ko-Maru (ura) et Yaku Zume (Omote)
Nakago
Ubu (d'origine), Mumei Yasurime, extrémité en Ha Agari Kurijiri, 1 Mekugi Ana, Forme Tanago Baragata (Ventre de Sauterelle)
Saya
Saya de 145g d'une longueur de 38cm, en Magnolia Kuroro (brillant), Shito Dome doré, Koiguchi en corne, présence de Kogatana signé avec Kozuka percé au motif de 3 grues dorées
Tsuka
&
Tosogu

(Tsuba, Menuki,
Fuchi Kashira)
- Tsuka en tressage Tsunami Maki noir en soie. Same intégral blanc, Menuki en motif Ryu (Dragon)

- Fuchi Kashira à motif de vigne, avec un oiseau sous le Kashira

- Tsuka de 82 g d'une longueur de 15.2cm

- Seppa : 2 Seppa crénelées en cuivre dont 1 avec une face dorée.

- Habaki : double Habaki en cuivre doré de 19g

- Tsuba : Maru Gata de 73g type Sukashi, avec motif à relief et fleurs. Présence de Kogai et Kozuke Ana. Rebord avec cerclage type Sukidashi. Taille de 6.73 x 6.52 x 0.5cm
Étude
et
Avis de l'Équipe
Ecole Sue-Bizen, province de Bizen (Osafune). Fin Muromachi, Sengoku Jidai.

Bizen , particularités : Une particularité essentielle de ces forges de Bizen provient de d'un élément local, l'acier appelé « Tetsu Bizen » (Acier de Bizen) qui était particulièrement pur et de haute qualité. Le sable y était aussi abondant car proche de la mer. Aussi les rivières Asahigawa et Yoshigawa, très pures, alimentaient les forges. Et enfin les forêts environnantes très boisées approvisionnaient les fours en charbon.  Tous ces facteurs et sa situation géographique, sur la grande route du « Sanyodo », en ont fait un haut lieu de forge aux conditions idéales.
La tradition "Bizen Den", commencée à la période Heian, est la plus renommée des 5 traditions de forge japonaise, ayant le plus grand nombre de forgerons illustres. On pense notamment à Tomonari qui a inspiré Masamune.



Page en favoris
  Retour

 référencer son site e-commerce