Langue
Français

Accueil > Katana & autres 刀 > Katana anciens - Pièces uniques > Katana - Echizen Kuni Ju Kanenori - 越前国住兼法


Katana anciens - Pièces uniques


Katana - Echizen Kuni Ju Kanenori - 越前国住兼法 

15 000.00 € 

Quantité  
  





 
 

 
 
 
 
Katana - Echizen Kuni Ju Kanenori
越前国住兼法
 
Poids Total 1.304 kg
Poids sans saya 1.020 kg
Poids Lame nue 0.681 kg
Longueur Totale
Lame nue (Toshin)
88.0 cm
Nagasa 66.9 cm
Longueur Tsuka 22.3 cm
Sori (courbure) 1.3 cm
Longueur Kissaki 3.7 cm
Moto Haba 3.01 cm
Saki Haba 2.12 cm
Moto Kasane             A = 0.56 cm
            B = 0.60 cm
Mesures Moto & Saki Kasane
Saki Kasane             A = 0.39 cm
            B = 0.45 cm
Courbure Tori Zori (courbure au milieu)
Type Kissaki Chū Kissaki (Longueur Moyenne) allongé
Structure de lame Shinogi zukuri (vue de coupe en diamant)
Mune Iori mune (Triangulaire)
Hamon Chū Suguha
Hada Mixte Ko-Itame / Ko-Masame, très fin, presque Muji
Horimono Sur Omote : Shin no Kurikara (Dragon enroulé autour du Ken Vajra), Futatsuji-Hi (Soei-Hi & Bo-Hi).
Sur Ura :Hata Hoko,Bonji FudoMyoo, Kensaku stylisé en forme de Kuichigai-bi.

Symboliques :
- Shin No Kurikara est la représentation du glaive de FudoMyoo avec lequel il a vaincu le seigneur dragon également représenté. La poignée en forme de Vajra représente le diamant, la vérité qui ne peut être détruite par aucune force ni aucune arme.
- Hata Hoko est la représentation de la Jumanji Yari de Bishamonten avec sa bannière et offre une protection spirituelle au propriétaire de la lame.
- Bonji Fudo Myoo : Ecriture Sankrit (Inde), Divinité guerrière, roi de la sagesse immuable symbolisant la puissance et la victoire sur les passions et les désirs.
- Kensaku est la représentation de la corde qui permet d’attraper ceux qui sont animés par de violentes passions et émotions.
Boshi Ko-Maru Hakikake (retour petit cercle effiloché)
Nakago Longueur 21.1 cm, O’Suriage Machi Okuri,
2 Mekugi Ana ouverts, et 2 deux autres obturés.
Orokaeshi Mei 越前国住兼法 « Echizen Kuni Ju Kanenori »,
Taka no Ha Yasurime, Futsu Gata, Kiri Kurijiri.
Saya Poids 0,282 kg, Longueur 70.5cm, Sageo en soie jaune orangée, Kojiri en métal avec motif de nuages en tourbillons.
Koiguchi et Kurigata en corne noire.
Laque rouge bordeaux avec motif noir de paulownia,
symbole de la famille Toyotomi et du ministère de la justice.
Tsuka
&
Tosogu
- Tsuka : 149 g, 22.3 cm, un Mekugi, Tressage soie jaune orangée de type Tsumami maki, Galuchat blanc de haute qualité. Menuki en cuivre patiné, avec dorures représentant trois Komainu par Menuki. Fuchi Kashira signé Shigemitsu (Kao) « 重光(花押) », en Shakudo avec clous d’or, représentant des vagues en relief prononcé avec technique Takabori Zogan, Utsushi (copie fidèle) de l’école Omori.
- Tsuba : 149g, 7.9 x 8.57 x 0.40 cm, Motif Dragon dans le ciel (unryu 雲龍) et vagues parsemées de pétales de Sakura dorés. Le dragon est en très haut relief, avec les moustaches dorées.
- Habaki : 26g, 2.98 x 3.12 x 1.1 cm, Cuivre doré, motif Yujo.
Étude
et
Avis de l'Équipe
Étude :
Cette lame est signée de Kanenori 兼法, 3ème génération, qui fut actif durant l’ère Keisho (1596 – 1615). Kanenori 3ème génération, vient de la région de Omi et s’installa dans la province voisine de Echizen.
Les forgerons de cette époque et de cette région du centre du Japon, autour de Mino, formaient alors un groupe appelé Shimosaka et il y eut beaucoup de mouvements et d’échanges.
Sur Echizen, Kanenori 兼法 (3ème gén.) devint l’élève et le fils adoptif de la 2nde génération Kanenori.
La première génération de cette lignée était élève de Seki Kanenori et fût invitée vers 1536 à forger pour le compte du clan Asakura à Ichijodani en Echizen. Ce clan et Ichijodani furent totalement détruits par Oda Nobunaga en 1573. Cette époque, Azuchi Momoyama (1573-1603), fut d’ailleurs marquée par la succession des 3 réunificateurs du Japon (Oda/Toyotomi/Tokugawa) et la grande bataille de Sekigahara. Suite à la bataille de Sekigahara, Echizen fut dirigé par le 2nd fils de Tokugawa Ieyasu, Yuki Hideyasu, attirant les nobles et les aristocrates, ainsi que pouvoir et richesses, d’où la présence des grands forgerons.
Kanenori 兼法 (3ème gén.) fut un des trois grands forgerons d’Echizen à recevoir le titre de « Higo No Daigo », avec Yasutsugu et Sadakuni, dont les lames sont souvent classées « Juyo Bijutsuhin », Objet d’art important, et ont une valeur conséquente.
Le travail de forge de Kanenori est reconnu pour les caractéristiques suivantes :
- Kissaki : Chū Kissaki allongé
- Hada : Ko-Itame mixé avec du Mokume, Jie-Nie et Chikei
- Hamon : Suguha ou légèrement ondulant de type Notare mixé avec Ko-gunome ou Gunome, avec Ashi Sunagashi
- Boshi : Sugu avec Midare Komi ou Ko Maru Kaeri avec Hakkikabe.
- Yasurime : Taka No Ha avant son titre de « Higo No Daijo », puis Sujikai.


Page en favoris
  Retour

 référencer son site e-commerce