Votre panier
Langue
Français
Recherche

Yari & Naginata - pièces uniques


Yari - Kanabo Masatsugu 


Yari - Kanabo Masatsugu

Indisponible
Omiyari signée 南都住金房兵衛尉政次
"Nanto No Ju Kanabo Hyoe No Jo Masatsugu"
Ensemble complet avec fourreau, hampe et lame
Époque Momoyama (vers 1580 - début Shinto)

Fourreau (saya)
Saya en bois laqué bordeaux au relief de pierre (kuroishime)
Bande dorée sur le premier tier
Longueur Saya : 74,7 cm
Poids Saya : 301 g
Base : largeur 11,4 cm - épaisseur 3,6 cm
Milieu : largeur 5,4 cm - épaisseur 2,6 cm
Extrémité : largeur 7,5 cm - épaisseur 2,4 cm
Hampe
Hampe en bois laquée noir brillant (kuroro).
Ishizuki de 11,5 cm en fer forgé, quillon en fer peints en bordeaux dont 1 percé.
Tressages de renfort laqués bordeau et sertissage ouvragé (sukashi) en forme de coeur.
Longueur Hampe : 196,5 cm
Diamètre Hampe : 3 cm
Poids Hampe : 1635 g
Lame
Grande Yari (Omiyari) triangulaire (Sankaku Zukuri) à double tranchant.
Grande gorge (Hi) vernie rouge.
Nakago : Ubu (état d'origine)
Mei (1) : 南都住金房兵衛尉政次 (Nanto No Ju Kanabo Hyoe No Jo Masatsugu)
Mei (2) : 八十 (80)
Mekugi Ana : 1
Longueur Nakago : 69,5 cm
Longueur Lame : 68,3 cm
Longueur totale lame : 137,8 cm
Longueur Nagasa (tranchant) : 65,9 cm
Poids lame : 978 g

Largeurs des faces (haba) :
Face 1 : Motohaba 1,7 cm - Sakihaba 1,6 cm
Face 2 : Motohaba 1,7 cm - Sakihaba 1,55 cm
Face 3 : Motohaba 2,65 cm - Sakihaba 2,8 cm (face avec la gorge)

Épaisseurs (kasane) entre face 3 (avec gorge) et crête rejoignant les faces 1 et 2 :
Motokasane : 1,25 cm
Sakikasane : 0,7 cm

Etat :
Dans son jus, à polir. Oxydation de surface et petits kizu.
Les tranchants sont acérés et le hamon est un suguha.
Histoire
Cette lance fût produite entre 1571 et 1591 par Masatsugu de l'école Kanabo.
L'école Kanabo tire ses origines de la tegai school, tradition Yamato de l'époque Kamakura. Très proches, à cette époque, des temples de Nara et Kyoto, ils produisirent alors principalement des tanto, wakizashi, yari et naginata. On les retrouvent souvent dans des montures rouge/bordeau ou avec, comme cette yari, une gorge vernie rouge.
Les premières traces officielles de l'école Kanabo, fondées par Shinya Masanaga et Fujiwara Masanaga, apparurent ensuite vers 1555, quand ces forgerons se rapprochèrent du centre du pays.
Les lames de cette école étaient réputées pour leur tranchant et leur robustesse sur le champ de bataille, notamment des samourai durant l'époque des grandes guerres, Sengoku Jidai.
Cette yari fait partie des grosses productions de l'époque. On peut même y voir le numéro 80 gravé sur la face opposé de la signature. Ce numéro fait souvent référence au nombre d'unités produites dans la même série.


Indisponible



Le Magasin
Le

Magasin

Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne



Croix Rouge

Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site web