Votre panier
Langue
Français
Recherche

Katana - Komiya Kanetada

Artisanat moderne - Pièces Uniques


Katana - Komiya Kunitada (81,2cm) 


Vendu

Vendu
  






Katana  “Kunitada Komiya”

三池住國忠作之(小宮国忠) - 平成三年十一月吉日


Caractéristiques :

Date de fin de fabrication : Novembre 1991

Période Forge Heiseï
Lieu de Forge : Chikugo (Fukuoka)
Montage : Shirasaya
Polissage Japonais supérieur

Horimono - Face Omate : Goma Hashi, baguettes utilisées sur les autels des temples Shinto
Horimono - Face Ura : Hatahoko, Dragon autour d’un hallebarde et Rendaï, fleur de lotus
Longueur  Lame : 81,2 cm
Courbure  lame / Sori : 21 mm en Torii-sori, Courbure au centre de la lame

Motohaba : 35 mm

Sakihaba  :  29  mm

Kasane au niveau motohaba : 6,7 mm

Kasane au niveau sakihaba : 5,7 mm

Structure : Shinogi Zukuri, Vue de coupe en diamant
Dos/Mune : Iori-Mune, Triangulaire
Hamon :
Hamon en "TORAN MIDARE", en utsuchi (copie) du Hamon spécifique de SUKEHIRO
Grain/Jihada : Ko-Itame avec Large Nioi-deki bordée de ko-nie
Pointe/Kissaki : O-Kissaki
Soie/Nagako : 1 Mekugi-Ana, Soie d’origine signée
Koshirae : Shirasaya
Habaki : Habaki plaqué or
Poids Lame : 1050g

Très belle lame dans l’esprit de l’ère Nambokucho (1333-1392) large mihaba, peu de fumbari, kasane fin et kissaki long. Son kasane de 6,7 mm lui permet d’avoir un bel équilibre compte tenu de sa longueur de 81cm.


Histoire :


Les forgerons de la famille Komiya si situent à Fukuoka, à Kyushu. Leur famille, en tant que forgeron, remonte à l’époque du bakumatsu. Kunitada est le fils de Komiya Kuniharu, et frère de Yasumitsu et Nidai Kunimitsu. Leur école de forge est la Muto School, du fondateur Muto Hisahiro, forgeron patenté du Lord féodal de Chikugo, spécialisé dans la tradition Soshu créée par le célèbre MASAMUNE. le célèbre forgeron So Tsutomu, en est également issu, il  est devenu  Mukansa en 1990, et exerce à Fukuoka. D'ailleurs, cette lame est très proche d’une réalisation de So Tsutomu.

Il est important de noter que le travail de famille Komiya peut être signé alternativement Miike ou Chikushu (Chikugo et Chikuzen Provinces), ce qui fait référence aux racines Chikugo de la Muto School. Outre leur savoir-faire de forgeron incontestable, la famille Komiya est reconnue pour leur pratique du tamashigiri (techniques de coupe).

La lignée de forgeron de la famille Komiya remonte à la période Bakumatsu avec le forgeron Shinano no Kami Muto Hisahiro qui était retenu par le clan Yanagawa. L’origine du savoir-faire de Hisahiro n’a jamais été établie. Selon l'école Komiya, il faisait partie de la Suishinshi Masahide ichimon, traces qu’ils ont trouvées dans les biens de Hisahiro, deux des trois livres proposés par Masahide à tous ses étudiants. Fujishiro déclare qu'il était un étudiant de la 8e génération Tadayoshi, tandis qu'une autre source affirme qu'il était probablement une partie de l'école Ichinohira. Le petit-fils de Masahiro, Shiro Kunimitsu (I) allait devenir l'un des meilleurs forgerons de la période Showa (Saijo saku) et fortement relié à Kurihara Hikosaburo (Akihide). Shiro Kunimitsu est également célèbre dans son travail d'une lame "Tenjin Tsukihoshi Maru". Au cours d’une longue période de sécheresse, afin de demander les pluies des dieux, cette lame a été faite comme une offrande. Cette demande a été entendue et il a commencé à pleuvoir sur le premier jour de la forge et de nouveau sur sa fin.

Les étudiants de Kunimitsu (I) étaient ses deux fils Kuniyasu et Kuniharu. Kuniyasu mourut jeune et Kuniharu eu trois fils: Kunitada, Yasumitsu et Kunimitsu (II). Yasumitsu avaient aussi un fils (Kokuten) qui a grandi avec la forge de sa famille et compléta son apprentissage auprès du forgeron Mukansa, Kawachi Kunihira.



Page en favoris
  Retour

Le Magasin
Le

Magasin

Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne



Croix Rouge

Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site web