Votre panier
Langue
Français
Recherche

Gunto - Shin Gunto Type95

Katana anciens - Pièces uniques


Gunto - Shin Gunto Type95 - Vendu 


Vendu

Vendu
  









Sabre Armée Japonaise – Seconde guerre mondiale
- Gunto NCO Type 95 (Iijima/Kokura) N°34869

Caractéristiques :

Appellation: Shin-Gunto Non-Commissioned Officers (NCO)

Type: Type-95 (1935-1945)
Version : 3ème Version

Date de Fabrication: 1939-1941

Numéro de série : n° 34869

Arsenal Fabrication: Iijima Sword Manufacturing Co. Ltd. (Iijima Token Seisakusho / 飯島刀劍製作所)

Arsenal Expertise/Conformité: Marque d’inspection ‘tō’ (東) de l’arsenal militaire de Kokura (小倉), Tokyo (東京).


Tsuba: Laiton
Epaisseur Tsuba: 9 mm
Tsuka: Aluminium
Longueur Poignée : 22 cm
Longueur Lame: 66,8 cm

Ishizuki : Forme fer à Cheval - Arsenal Kokura

Poids total: 1575 g

Poids saya:    615 g

Poids sans saya: 955 g

 

Histoire :

 

Les Shin Guntō (新軍刀) sont des armes et insignes de rang utilisés par l'armée impériale japonaise de 1935 à 1945. En réponse à la montée du nationalisme au sein des forces armées, un nouveau style d'épée est dessiné pour l'armée japonaise en 1934. Le style des shin guntō est basé sur les tachi traditionnels de la période de Kamakura (1185-1332). Les rangs des officiers sont symbolisés par des pompons colorés liés à une boucle à l'extrémité de la poignée. Les couleurs étaient marron, rouge et doré pour les généraux, marron et rouge pour les officiers de terrain, marron et bleu pour les officiers adjudants et marron pour les sergents, majors et caporaux.

 

Les Shin Guntō Type 95 (九五式軍刀, kyūgō-shiki guntō) apparaissent en 1935 et sont destinés aux sous-officiers. Ils sont conçus pour ressembler au Shin Guntō des officiers mais sont moins chers à produire en masse. Le Gunto d'un sous-officier et soldat (un soldat de la cavalerie de cavalerie, une police militaire, etc.) est une lame d'acier standard de l'armée, forgée en machine et trempée à l'huile.

Toutes les lames avaient de profondes gouttières (bo hi) et un numéro de série estampillé en chiffres arabes. Au début, les poignées étaient en métal et peintes pour ressembler aux épées des officiers produites traditionnellement. Ils avaient des gardes de laiton similaires à celle des shin guntō des officiers.

Suite au contexte de la guerre et au manque de matière première, ce type de Gunto évolua sous différentes déclinaison, on remarque environ 6 grands changement pour arriver en 1945 à un modèle avec une poignée en bois rainurée et une simple tsuba en fer noir.



Page en favoris
  Retour

Le Magasin
Le

Magasin

Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne



Croix Rouge

Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site web